L’Argousier

promo31

Les bienfaits d’une plante aux propriétés extraordinaires

Moins connu en Amérique, l’argousier est une espèce remarquable qui provient d’Europe et d’Asie, où elle est connue et utilisée depuis des millénaires pour ses bienfaits. Déjà dans la Chine et la Grèce antique, l’argousier était à la base de la composition de remèdes pour les hommes et les chevaux. Les feuilles, les fruits et les jeunes rameaux étaient ajoutés aux fourrages pour améliorer l’apparence du pellage, d’où le nom grec de l’argousier, « Hippophae » qui signifie « cheval » et « briller ». Utilisés pendant des siècles par les médecins tibétains pour soigner les affections cutanées, les troubles digestifs et bien d’autres maux, les produits dérivés de l’argousier se taillent aujourd’hui une place de choix dans le domaine de la santé et de la beauté. Les premières recherches scientifiques modernes furent réalisées par les russes au début de la course vers l’espace dans les années 1940-50. Ces produits extraits des fruits et des feuilles de l’argousier étaient utilisés dans l’alimentation des cosmonautes russes ainsi qu’à la base de la fabrication de crèmes offrant une protection contre les rayons cosmiques. Le fruit de l’argousier est riche en antioxydants et en vitamines. Ses composants ont des effets bénéfiques sur la santé de la peau. De nos jours cette plante sert à la fabrication d’un grand nombre de produits pharmaceutiques, de cosmétiques, de tisanes, de boissons santé, de confitures, gelées et friandises, de liqueurs, d’aliments et des teintures.

Les fruits orangés de l’argousier contiennent une huile végétale rare et précieuse issue de la pulpe du fruit, particulièrement recommandée pour la protection, les soins de la peau et des muqueuses. Elle contient des nutriments essentiels: Vitamines antioxydantes A et E, acides gras essentiels Oméga 3, 6, 7 et 9. L’huile d’argousier joue un rôle important sur le collagène.

Vous pouvez l’utiliser pure, diluée ou en crème. L’huile d’argousier vous aidera à renforcer les mécanismes de défense de la peau. Très performante pour équilibrer la pigmentation cutanée, c’est une aide précieuse contre les imperfections de la peau : rougeurs, petits boutons, les ailes de papillons, marques de grossesse, les coups de soleil, les brûlures et les irritations. Elle permet à la peau d’évacuer les cellules mortes, d’améliorer l’état d’inflammation d’une plaie et de régénèrer rapidement les cellules de la peau, ce qui permet une réparation rapide et efficace. Le bêta-carotène qu’elle contient vous donnera un effet « bonne mine » très apprécié. On utilise aussi l’huile d’argousier pour le traitement des dermatoses, des crevasses, des fissures et des gerçures.

argo20rabais
_Le cadeau que l'on voudrait recevoir !


Informations spécialisées

L’argousier (Hippophae rhamnoides L.) est un arbuste décidu, rustique et dioïque qui appartient à la famille des Éléagnacées. Ses fruits, des baies orangées qui s’installent en masses compactes sur les branches, comptent parmi les plus nutritifs et vitaminés de tout le règne végétal. Ils sont consommés depuis des siècles en Europe et en Asie d’où l’arbuste provient.Les fruits, de même que les feuilles et les graines, sont très riches en vitamines C, E, A, B1, B2, F, K et P, en protéines (principalement globuline et albumine), en acides gras saturés (acides palmitique et palmitoléique) et insaturés (acides linolénique et linoléique), en acides aminés, en sucres et en hydrates de carbone. Son activité antioxydante est de 93,6%.

L’argousier porte ses premiers fruits vers l’âge de quatre ans. Un verger produit environ 10 tonnes de fruits, 165 kg de graines et 1,5 tonne de feuilles à l’hectare.

On le retrouve un peu partout au Québec: comme arbuste ornemental, dans les haies brise-vent ou en bordure des routes. Il est cultivé pour ses fruits en Saskatchewan et en Colombie-Britannique. Il peut tolérer des températures de -43 à + 40 et il est considéré comme résistant à la sécheresse. Il développe rapidement un système racinaire extensif, ce qui en fait une plante idéale pour freiner l’érosion du sol. Il est utilisé fréquemment dans les terrains dégradés pour sa capacité à fixer l’azote atmosphérique et à conserver les autres éléments nutritifs essentiels.

Actuellement, l’argousier attire l’attention de nombreux chercheurs à travers le monde, incluant ceux de l’Amérique du Nord, principalement pour ses valeurs nutritives et médicinales.

La concentration en vitamine C de ses fruits est 30 fois supérieure à celle de l’orange, 25 fois celle de la fraise et 5 fois celle du kiwi. Leur teneur en vitamine E excède celle du blé, du maïs et de la fève de soja.

En Europe et en Asie, on utilise des préparations d’huile d’argousier dans les hôpitaux pour le traitement des brùlures, des plaies de lit et autres complications cutanées.

Une dizaine de médicaments ont été conçus à partir des huiles et sont disponibles sous différentes formes (liquide, pastilles, liniments, suppositoires, aérosols, etc.). En usage interne, l’argousier est employé pour le traitement et la prévention des ulcères d’estomac et du duodénum, de l’hyperlipémie du sang, des maux d’yeux, de la gingivite et des maladies cardio-vasculaires comme l’hypertension artérielle et les maladies coronariennes.

En Europe, on trouve des jus, des gelées, des liqueurs, des bonbons, des tablettes de vitamine C et de la crème glacée à l’argousier. En Chine et en Russie, on retrouve aussi des huiles, des breuvages alcoolisées, du thé, des confitures, des colorants alimentaires ainsi que des shampooings anti-pellicules et contre la perte des cheveux.

L’industrie des cosmétiques considère d’ailleurs que les huiles de l’argousier ont des propriétés uniques pour ralentir le vieillissement de la peau. Plusieurs crèmes faciales fabriquées en Europe et en Asie en contiennent.

Le potentiel pour les applications cutanées telles que les masques, les lotions pour le corps, les crèmes solaires et les shampooings est considérable. L’industrie des nutraceutiques considère également avec un grand intérêt l’argousier. Le jus de l’argousier peut servir de supplément vitaminé dans les breuvages pour sportifs, les feuilles peuvent être transformées pour en faire des tisanes revigorantes et nutritives, les huiles peuvent entrer dans la composition d’aliments qui aident à prévenir les maladies cardio-vasculaires, etc.

Source : L’association des producteurs d’argousier du Québec.

 

L’huile d’argousier

L’argousier produit de petits fruits très acides dont la valeur nutritive est élevée et qui contiennent 50 fois plus de vitamine C que l’orange.

L’huile de cette petite baie orangée contient plus de 18 acides aminés, des phytostérols, plusieurs minéraux et oligo-éléments (azote, phosphore, fer, manganèse, bore, calcium, etc.), des acides gras essentiels divers comme des acides gras saturés (acides palmitique et palmitoléique) et insaturés (acides linolénique et linoléique) ainsi que des acides aminés, sucres et hydrates de carbone. Son activité antioxydante est de 94%.

Elle stimule la régénération des cellules de la peau et freine le processus de vieillissement. Elle contient des acides gras rares (Oméga 7, Oméga 9). L’huile d’argousier contient à la fois des vitamines A, C et E en quantité considérable.

Ces trois substances limitent l’oxydation de la peau, ce qui contribue à en maintenir l’intégrité, à en réduire le durcissement et à prévenir l’apparition de rides. La vitamine A régule le renouvellement des cellules de la peau alors que la vitamine E renforce son action et protège les membranes cellulaires. Tandis que la vitamine C protège les deux autres vitamines de l’oxydation. Les vitamines C et E, sont des puissants antioxydants, agissent en véritable « piégeurs et neutralisateurs » des radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire. Cette huile possède également des propriétés de protection solaire. C’est une huile ayant un pouvoir adoucissant et cicatrisant d’exception pour la peau et dés lors trés recommandée comme un puissant soin naturel tonifiant, antiride et « anti-âge » .

Principaux Composants Actifs:
  • Vitamine C (jusqu’à 30 fois que les oranges)
  • Vitamine A (jusqu’à 3 fois que les carottes et 20 fois que les oranges)
  • Vitamines E, B1, B2, F, K et P
  • Acide linoléique (oméga 6)
  • Acide linolénique (oméga 3)
  • Acide oléique (oméga 9)
  • Acide palmitoléique (oméga 7)
  • Acide palmitique
  • Acide stéarique

 

Propriétés cosmétiques:
  • Anti-oxydante, anti-radicalaire du fait de son taux exceptionnel en vitamine E
  • Facilite et accélère la cicatrisation de la peau
  • Calmante et apaisante
  • Protection contre les UV grâce aux caroténoïdes, prépare la peau au bronzage
  • Grand pouvoir émollient : lisse, adoucit, et assouplit la peau.

 

Indications:

  • Peau mature ou fatiguée qui manque d’éclat et de tonicité
  • Usage pour soins anti-âge restructurants et revitalisants
  • Cicatrisation des plaies, crevasses, gerçures, dermatoses…
  • Soin des brùlures et coups de soleil
  • Usage comme produit de protection solaire léger

 

Indications:

En raison de la présence de plusieurs pigments, l’huile d’argousier est très colorée (brun-rouge) et elle colore passagèrement la peau. Par conséquent il est conseillé de l’employer diluée à 10%. Et en appliquer très peu et bien faire pénétrer.

Conservation:

Garder au sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière.

slider-banner2